La Royal Bank of Scotland remplace ses employés par des robots

La Royal Bank of Scotland a annoncé sa volonté de procéder à la suppression d’un total de 550 employés d’ici la fin de l’année. Cette annonce aurait pu pratiquement passer inaperçue tant le climat des banques est actuellement délétère et les licenciements malheureusement répandus, mais il s’avère que la Royal Bank of Scotland a fait une annonce assez originale en indiquant que les employés licenciés seraient remplacés par des robots. Ces robots seront ainsi chargés de conseiller les clients pour des investissements relativement faibles (à partir de 500€). C’est donc une toute nouvelle approche que tente d’expérimenter la RBS dans son rapport au client, sachant que les robots seront évidemment supervisés par des humains et que les clients qui désirent effectuer des investissements plus importants financièrement parlant se verront inviter à consulter leur conseiller habituel.

Cette stratégie illustre la volonté de la banque de réduire et maîtriser ses coûts, puisque le coût et l’entretien d’un robot est assurément moins cher que celui d’un employé classique. De plus, la banque s’ajuste à une demande en conseil de la part des clients qui est en baisse, notamment pour ce qui concerne les petits portefeuilles. Si vous suivez régulièrement l’actualité de la bourse, vous savez que la RBS est actuellement dans une situation délicate d’un point de vue financier et de ses résultats, et qu’elle cherche à réduire ses coûts dans l’optique de rassurer les marchés. Devenir trader passe aussi par l’étude de l’actualité boursière en temps réel, condition indispensable pour pouvoir au mieux apprécier la valeur mais aussi l’impact des nouvelles économiques.